ACOUSTIQUE


ACOUSTIQUE
ACOUSTIQUE

SCIENCE du son, l’acoustique en étudie la production, la transmission, la détection et les effets. La notion de son n’est pas attachée uniquement aux phénomènes aériens responsables de la sensation auditive, mais aussi à tous les autres phénomènes qui sont gouvernés par des principes physiques analogues. C’est ainsi que les perturbations trop «graves» (infrasons) ou trop «aiguës» (ultrasons) pour être perçues par l’oreille humaine sont appelées «sons» et que l’on parle de propagation acoustique sous-marine, de propagation acoustique dans les solides (vibrations), etc. L’acoustique se distingue de l’optique et des ondes radioélectriques parce que le son est un mouvement ondulatoire mécanique et non une onde électromagnétique.

L’immense étendue du champ d’intérêt de l’acoustique provient de causes variées. D’abord, nous subissons la nature omniprésente du rayonnement mécanique généré par des causes naturelles et par l’activité humaine; à cette émission sont associées les notions de sensation auditive, de voix humaine, de communication par le canal sonore et toute une variété d’incidences psychologiques. Les domaines tels que la parole, la musique, l’enregistrement et la reproduction des sons, la téléphonie, l’amplification, l’audiologie, l’acoustique architecturale, le contrôle acoustique sont intimement liés à la sensation auditive. Mais le son est aussi un moyen de transport de l’information qui ne fait pas toujours référence à l’oreille humaine; la communication sous-marine, affectée par les propriétés complexes du milieu de transmission, est le domaine d’étude de prédilection de cet aspect du phénomène sonore. Par ailleurs, un vaste champ d’applications, en recherche fondamentale et en technologie, exploite le fait que la perturbation sonore transmise porte la signature du milieu dans lequel elle se propage et qu’elle contient en conséquence des informations sur ce milieu, ses hétérogénéités, son anisotropie; un exemple d’application largement répandu de nos jours est celui de la médecine avec l’échographie. Enfin, les effets du son sur les substances et les corps avec lesquels il interagit ouvrent encore un terrain de recherches et d’applications dans de nombreux domaines de la science moderne.

Quelques indications sur l’étendue de l’acoustique et des disciplines auxquelles elle est associée sont données sur le diagramme circulaire ci-après. Le premier anneau à partir du centre contient les subdivisions traditionnelles de l’acoustique et l’anneau extérieur les noms des champs artistiques et techniques qu’elle couvre. Ce schéma résume les courants du savoir et de la technologie en acoustique, sans faire référence aux principes et phénomènes physiques, théories, modèles et méthodes auxquels se réfèrent ces disciplines (acoustique linéaire et non linéaire, théorie des rayons, propagation en milieu inhomogène, diffusion, diffraction, relaxation, phénomènes viscothermiques, etc.).

acoustique [ akustik ] adj. et n. f.
• 1700 n. f.; gr. akoustikos « qui concerne l'ouïe »
I Adj.
1Qui appartient à l'ouïe, sert à la perception des sons. Nerf acoustique, auditif.
Qui facilite la perception des sons. Cornet acoustique (cf. Prothèse auditive). Guitare acoustique, basse acoustique (opposé à électrique).
2(1866) Relatif au son, du domaine de l'acoustique. sonore. Les phénomènes, les ondes acoustiques. La pression acoustique.
II N. f. (1700)
1Partie de la physique (en relation avec la physiologie, la psychologie et la musique) qui traite des sons (sons audibles pour l'oreille humaine, infrasons, ultrasons) et des ondes sonores (nature, production, propagation, détection et réception).
Acoustique architecturale : ensemble des techniques assurant une bonne propagation du son ainsi que l'isolation acoustique dans les constructions.
2(1898) Qualité d'un local (théâtre, salle de concert) au point de vue de la propagation du son. La bonne, la mauvaise acoustique d'une salle.

acoustique adjectif Qui relève de l'audition, de l'acoustique. ● acoustique (expressions) adjectif Cornet acoustique, instrument qui renforce le son et dont se servaient les malentendants. Nerf acoustique, synonyme de nerf auditif. Phonétique acoustique, partie de la phonétique qui étudie les propriétés physiques des ondes sonores de la parole ainsi que leur mode de transmission. ● acoustique (synonymes) adjectif Nerf acoustique
Synonymes :
acoustique nom féminin (grec akoustikê tekhnê, science qui concerne l'ouïe) Science qui étudie les propriétés des vibrations des particules d'un milieu susceptible d'engendrer des sons, infrasons ou ultrasons, de les propager et de les faire percevoir. Ensemble des caractéristiques d'un local pour la propagation, la réflexion et la diffusion du son. (On dit qu'une salle a une bonne ou une mauvaise acoustique.) Étude des propriétés, de la production, de la propagation et de la réception des ondes sonores et ultrasonores dans les masses d'eau et les fonds océaniques. (Applications en hydrologie et biologie marines, dans les techniques de navigation, de plongée et de sondage.) ● acoustique (difficultés) nom féminin (grec akoustikê tekhnê, science qui concerne l'ouïe) Orthographe Avec un seul c, comme écouter. Genre Féminin : l'acoustique de la salle est excellente. ● acoustique (expressions) nom féminin (grec akoustikê tekhnê, science qui concerne l'ouïe) Acoustique architecturale, ensemble de techniques mises en œuvre pour maîtriser le son dans les bâtiments. (Elle recherche les meilleures conditions d'audition par l'étude des formes et le choix des matériaux. L'isolation acoustique se développe parallèlement.)

acoustique
adj. et n. f.
rI./r adj.
d1./d De l'ouïe. Nerf acoustique.
d2./d Qui sert à produire, à modifier ou à transmettre les sons; relatif au son, à sa propagation. Phénomène acoustique.
rII./r n. f.
d1./d Branche de la physique qui étudie les vibrations sonores, leur production, leur propagation, leurs effets.
d2./d Capacité d'un lieu à laisser entendre les vibrations sonores qu'on y émet. Cette salle a une mauvaise acoustique.
d3./d n. m. ou f. (Québec) (Emploi critiqué.) Combiné téléphonique. Décrocher l'acoustique.
Encycl. L' acoustique physique étudie la production et la propagation des sons dans les fluides et dans les solides. L' électroacoustique étudie la conversion de l'énergie acoustique en énergie électrique, la transmission des signaux électriques correspondants, leur amplification, la restitution des sons, leur synthèse. L' acoustique physiologique étudie le mécanisme de la sensation auditive, détermine les seuils d'audition et de douleur de l'oreille. L' acoustique architecturale se préoccupe notam. de l'atténuation des nuisances dues aux bruits. L' acoustique médicale s'intéresse aux mécanismes et aux troubles de l'audition déterminés par des audiogrammes. L' acoustique musicale étudie les propriétés des sons utilisés en musique, leur combinaison (harmonie), leur production (instruments de musique, voix humaine) et leur synthèse (électroacoustique musicale), leur propagation et leur réception (en liaison avec l'acoustique architecturale).

⇒ACOUSTIQUE, adj. et subst.
I.— Emploi adj.
A.— ANAT., MÉD. Qui concerne la perception des sons. Nerf acoustique. Synon. nerf auditif (Lar. encyclop.) :
1. Dans quelques rares cas, on a observé une surdité passagère, d'autres fois une névrite acoustique...
HUDELO ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 1, 1920-1924, p. 568).
P. ext. [En parlant d'appareils facilitant l'audition des sons]
1. [Appareils portant la voix à distance] :
2. Un timbre très sonore, placé à côté de la tourière et qu'on entendait de toute la maison, indiquait par des sonneries variées, qui étaient une façon de télégraphe acoustique, toutes les actions de la vie matérielle à accomplir, ...
V. HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 599.
Tube ou tuyau acoustique :
3. Le jeune clerc murmura ces renseignements dans le pavillon d'un tuyau acoustique et reçut en réponse dans le pavillon de sa propre oreille une communication qu'il n'eut garde de rendre publique.
J. VERNE, Les Cinq cents millions de la Bégum, 1879, p. 47.
4. ... il porte à sa bouche l'extrémité d'un porte-voix, je veux dire : d'un tube acoustique, qui traverse le vitrage, et dont la consultante met l'autre extrémité à son oreille.
A. GIDE, Journal, 1914, p. 438.
2. [Appareils renforçant la voix pour les mal-entendants] :
5. ... des appareils acoustiques qu'il (Maelzel) avait fabriqués, pour Beethoven...
J.-G. PROD'HOMME, Les Symphonies de Beethoven, 1921, p. 378.
Cornet acoustique. Cornet imitant la trompe de l'oreille et remplissant l'office de celle-ci :
6. Je l'avais acheté (...) parce que c'était vraiment un beau petit bull de huit mois, pas équarri, sans nez, des yeux limpides et un peu bridés, des oreilles comme des cornets acoustiques.
COLETTE, Claudine s'en va, 1903, p. 90.
Rem. Dans l'ex. suiv., cornet acoustique est empl. pour tube acoustique :
7. — Je croyais, dit Guitry, qu'il n'y avait rien de plus sinistre que le bar du journal. Salle tendue de vert, ouverte à tous. Téléphone, timbres électriques, cornet acoustique.
J. RENARD, Journal, 1898, p. 468.
B.— PHYS., TECHNOL. (Phénomène) acoustique. Qui concerne la production ou la propagation des sons et des bruits :
8. D'autres systèmes de détection sont basés : sur les ondes acoustiques qui se forment lors des explosions aériennes et sous-marines; ...
B. GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 194.
ANTIQ. Vases acoustiques. ,,Vases de terre ou de bronze ayant à peu près la forme de cloches et que les Anciens disposaient dans leurs théâtres pour augmenter le volume de la voix des acteurs.`` (Lar. 20e).
C.— MUS., TH. Qui concerne le son du point de vue de sa fonction musicale. Gamme acoustique :
9. ... les nombres premiers (...) entrent dans la gamme acoustique, telle qu'elle a été fixée par Wronsky.
C. DURUTTE, Esthétique musicale, Résumé élémentaire de la technie harmonique, 1876, p. 330.
10. Prenons au contraire l'exemple d'un bruit tel qu'un sifflement de vapeur, débutant subitement : il sera caractérisé par le fait qu'il comporte un nombre presque illimité de composantes, dont les niveaux varient complètement au hasard dans toute la gamme acoustique, c'est un son à caractère statistique, (...) il présentera dans ce cas un volume ayant une section très voisine de toute l'aire acoustique, l'aire des sons audibles, ...
P. SCHAEFFER, À la recherche d'une musique concrète, 1952, p. 208.
Spécialement
1. [En parlant d'un instrument de mus.] Relatif à l'étendue des sons qu'il peut produire :
11. Les proportions acoustiques de la harpe expliquent (...) le caractère de son ton musical.
Encyclopédie Roret, Manuel du Luthier, 1905, p. 295.
12. ... l'ouverture des trous [d'une flûte] modifie la longueur acoustique.
H. BOUASSE, Instruments à vent, 1930, p. 31.
2. [En parlant de lieux] Qui favorise la réception des sons.
a) En les amplifiant. Voûte acoustique (Ac. 1835-1932) :
13. Les monts éoliens ont cependant aussi des harmonies très agréables avec les hommes. Ils reçoivent pendant le jour les vents de la mer dans leurs gorges acoustiques, et font entendre les bruissements des flots au sein des forêts.
J.-H. BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 222.
14. ... ce nom, ces propos, (...) se répercutaient là, depuis un instant, grossis par les rumeurs de cette foule, enflés par les résonances de ces voûtes, avec la multiplication acoustique d'une amorce de pistolet brûlée à l'entrée d'une cave.
E.-M. DE VOGÜÉ, Les Morts qui parlent, 1899, p. 217.
b) En en garantissant une réception fidèle :
15. ... avait eu l'idée que je n'ai vue appliquée nulle part ailleurs au monde, d'installer l'orchestre de la boîte de nuit dans un ascenseur qui dans un incessant va-et-vient desservait successivement chaque étage, où il ne stationnait que le temps de faire danser les soupeurs de chaque catégorie, cette cage acoustique, ce kiosque à musique baladeur s'encastrant hermétiquement entre parquet et plafond, ...
B. CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 261.
♦ [En parlant de toute salle de spectacle] :
16. ... à ma façon, plus absolue encore que celle de la Berma, de ne considérer, dès cet instant, salle, public, acteurs, pièce, et mon propre corps que comme un milieu acoustique n'ayant d'importance que dans la mesure où il était favorable aux inflexions de cette voix, je compris que les deux actrices que j'admirais depuis quelques minutes n'avaient aucune ressemblance avec celle que j'étais venu entendre.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 448.
17. Les salles de théâtre ont presque toujours des qualités acoustiques favorables, surtout lorsqu'elles sont remplies.
A. WICART, Les Puissances vocales, L'Orateur, t. 1, 1936, p. 245.
II.— Emploi subst.
A.— Masc., MÉD.
1. Rare. [Par ellipse de nerf] Nerf acoustique (cf. sup. I A) :
18. ... les deux nerfs sont à peu près dans le même rapport. L'acoustique est très-gros, mou et rougeâtre : ...
C. CUVIER, Leçons d'anatomie comparée, t. 2, 1805, p. 229.
Rem. Il s'agit d'un fait de parole, plus que de lang. : le mot nerf se trouve dans l'antécédence immédiate.
2. Vx. Instrument qui sert à augmenter le son que l'on utilise pour corriger la dureté de l'ouïe :
19. Acoustique contre la surdité (...) Acoustique à long tube.
Catalogue d'instruments de chirurgie de la Maison Duffaud, av. 1914, p. 36.
B.— Fém., PHYS.
1. Discipline qui traite des aspects physiques de la production et de la transmission des sons et des bruits. Traité d'acoustique (Ac. 1798-1932) :
20. ... le sens de l'ouïe contribue de deux manières à l'accroissement de nos connaissances et à la génération de nos idées; d'abord d'une manière directe, par la perception des sons et des divers phénomènes qui sont du ressort de l'acoustique; ...
A. COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 150.
21. S'il est vrai que, pour les physiciens, tout son, et en particulier le son musical, est susceptible d'analyse, et peut être décomposé en sons purs composants, une telle analyse est un nouvel effort d'abstraction, mais qui, cette fois échappe directement, au sens de l'ouïe, et ne relève plus de la musique, mais de l'acoustique.
P. SCHAEFFER, À la recherche d'une musique concrète, 1952, p. 210.
2. Qualités d'un objet creux du point de vue de sa sonorité.
a) MUS., ARCHIT. Qualités d'un local jugé du point de vue de son aptitude à favoriser la fidèle réception des sons. Avoir une bonne, une mauvaise acoustique :
22. L'acoustique de la salle [de l'Opéra-Comique] est assez bonne.
P. LALO, La Musique, 1899, p. 63.
23. ... les dimensions des salles, insolites et toujours variées, commandaient par une déroutante acoustique le ton des voix des interlocuteurs, et la conversation, gaie et enjouée dans les salles claires que le soleil emplissait, devait à la résonance métallique des dalles de cuivre une sonorité rapide et divisée comme un choc d'armes, et s'abaissait dans le salon, étouffée par la pénombre et l'altitude des voûtes, à un murmure presque indistinct et intensément musical.
J. GRACQ, Au château d'Argol, 1938, p. 58.
b) MUS. (technol.), néol. Qualités d'un instrument de musique du point de vue de l'étendue des sons qu'il peut produire (cf. sup. I C spéc.) :
24. Nous avions déjà vu des trompettes droites en bois recouvert d'écorce, celle-ci pouvant avoir servi à fixer l'une contre l'autre deux moitiés d'un tuyau préalablement fendu en toute sa longueur; il n'en résultait rien dans l'acoustique même de l'instrument...
A. SCHAEFFNER, Les Origines des instruments de musique, 1936, p. 275.
Acoustique architecturale. ,,Ensemble des techniques employées par les architectes et les ingénieurs pour diriger la propagation du son dans les bâtiments.`` (Lar. encyclop.).
Erreur d'acoustique. Erreur d'interprétation sur la qualité des sons émis dans un local :
25. Celui qui parle ainsi croit ne pas être entendu, comptant sur le mugissement qui domine. Il est une erreur d'acoustique commune aux convives animés : parce qu'ils n'entendent plus, ils supposent les autres sourds.
L. GOZLAN, Le Notaire de Chantilly, 1836, p. 288.
Prononc. — 1. Forme phon. :[akustik]. Enq. : /akustik/. 2. Dér. et composés. — Acous- : acousmate, acousmatique, acousmie (cf. Lar. encyclop.). Acoust- : acousticien, acoustico- (malléen, cf. Ac. Compl. 1842), acoustiquement.
Étymol. ET HIST. — 1. Subst. fém. a) 1700 phys. « partie de la physique qui étudie les sons » (Hist. de l'Ac. Sc., p. 134 ds BRUNOT t. 6, 1re part., II, 540 et 541, note 2 : Aussi M. Sauveur a-t-il pensé que c'était là un pays encore peu connu. Il a trouvé cette science plus vaste à mesure qu'il y a fait plus de progrès; il a cru qu'elle méritait aussi bien que l'optique un nom particulier et l'a appelée acoustique. C'est au nombre et à l'importance des nouvelles découvertes à justifier ce nouveau nom); b) 1751 plur. les acoustiques, méd., Encyclop. t. 1 s.v. :On dit les acoustiques pour les remèdes acoustiques, ce sont ceux qu'on emploie contre les défauts et les maladies de l'oreille et du sens de l'ouie; 2. adj. a) 1701 méd., FUR. s.v. Acoustique adj. : T. de médecine qui se dit des medicamens propres pour remédier aux incommoditez de l'ouie ... se dit aussi du nerf qui va s'insérer dans l'oreille et qu'on appelle nerf acoustique et du conduit externe de l'oreille qui se nomme le conduit acoustique; b) 1752 phys., Trév. s.v. : acoustique, adj. ... il se dit encore des instrumens dont ceux qui sont incommodés de la difficulté d'entendre se servent pour y suppléer.
Terme créé par le physicien Joseph Sauveur (1653-1716); empr. au gr. « qui concerne l'ouïe », de « entendre ».
STAT. — Fréq. abs. litt. :137.
BBG. — ARNAUD 1966. — BÉL. 1957. — BOUILLET 1859. — Canada 1930. — CANDÉ 1961. — CHESN. 1857. — CRIQUI 1967-. — Électron. 1963-64. — GALIANA Déc. sc. 1968. — HANSE 1949. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MAR. LEX. 1961 [1951]. — NYSTEN 1814-20. — PIÉRON 1963. — PIR. 1964. — PRIVAT-FOC. 1870. — ROUGNON 1935. — Sc. 1962. — SPRINGH. 1962. — THOMAS 1956. — TIMM. 1892. — UV.-CHAPMAN 1956. — VACHEK 1960. — VINC. 9110.

acoustique [akustik] n. m. et f. et adj.
ÉTYM. 1700; grec akoustikos « qui concerne l'ouïe ».
———
I Adj.
1 a Qui concerne la fonction auditive. || Nerf acoustique, ou, n. m., l'acoustique, nerf auditif. || Lésion de l'acoustique.
b Qui facilite la perception des sons. || Cornet acoustique. || Tuyau, tube acoustique, conduit qui porte le son d'un lieu à un autre. || Appareils acoustiques.Vases acoustiques, vases (de terre, de bronze) disposés dans les théâtres antiques pour augmenter le volume de la voix des acteurs.
1 Un tuyau acoustique perfectionné devait lui amener là-haut tous les bruits du rez-de-chaussée, jusqu'aux conversations des domestiques prenant le frais le soir sur le perron.
Alphonse Daudet, Fromont jeune et Risler aîné, p. 128.
2 (…) à ma façon, plus absolue encore que celle de la Berma, de ne considérer, dès cet instant, salle, public, acteurs, pièce, et mon propre corps que comme un milieu acoustique n'ayant d'importance que dans la mesure où il était favorable aux inflexions de cette voix, je compris que les deux actrices que j'admirais depuis quelques minutes n'avaient aucune ressemblance avec celle que j'étais venu entendre.
Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, Pl., t. I, p. 448-449.
Guitare acoustique, basse (contrebasse) acoustique (par oppos. à électrique).
2 (1866). Relatif au son, à sa propagation; du domaine de l'acoustique. || Les phénomènes acoustiques, les ondes acoustiques. Sonore. || Pression acoustique. || Résistance acoustique d'un milieu. || Flux d'énergie acoustique (ou puissance surfacique acoustique instantanée) : quotient de la puissance acoustique (en watts) transmise à un instant donné à travers un élément de surface par l'aire de cet élément (en m2).Filtre, filtration acoustique. || Sonde acoustique. || Mesures acoustiques en chambre sourde.
3 Qui étudie les sons, du point de vue physique, du point de vue de l'acoustique (II.). || Phonétique articulatoire et phonétique acoustique.
4 Techn. Qui utilise les ondes sonores ou ultrasonores. || Microscope acoustique.
———
II N. f.
1 Phys. Partie de la physique (en relation avec la physiologie, la psychologie et la musique) qui traite des sons et des ondes sonores (nature, production, propagation et réception des sons). || Un traité d'acoustique. || Acoustique physique, physiologique, psychophysiologique. Bioacoustique, catacoustique, électroacoustique; audiométrie. || Acoustique sous-marine. || Acoustique moléculaire, étude de l'action des ondes sonores sur la matière, à l'échelle moléculaireAcoustique de la parole, ou acoustique, en phonétique, Étude de la nature physique du message vocal, indépendamment de son émission et de sa réception (syn. : phonétique acoustique).Acoustique musicale.Acoustique architecturale, ensemble des techniques assurant une bonne propagation du son ainsi que l'isolation acoustique dans les constructions.Acoustique urbaine, acoustique de l'environnement.
3 Étant un esprit cultivé, je me rends facilement le compte le plus clair de toutes choses : mais, — c'est singulier ! — j'ai beau m'expliquer, par exemple, en acoustique, — et même, en physique, à l'aide de deux extrêmes soudains du froid et du chaud, — le bruit du vent, — eh bien ! quand j'entends le Vent, j'ai peur.
Villiers de L'Isle-Adam, Tribulat Bonhomet, p. 46.
4 Soit que le croisement des rues, l'interposition des maisons eût causé par réfraction cette erreur d'acoustique, soit qu'il soit très difficile de situer un son dont la place ne nous est pas connue (…)
Proust, le Côté de Guermantes, Folio, p. 116.
tableau Noms de sciences et d'activités à caractère scientifique.
2 (1898). a Cour. Qualité d'un local (salle de concert, théâtre) au point de vue de la propagation du son. || La bonne, la mauvaise acoustique d'une salle.
b Rare. Qualité sonore d'un instrument. || L'acoustique d'une harpe, d'un piano.
DÉR. Acousticien, acoustiquement.
COMP. Bioacoustique, catacoustique, électro-acoustique, hydroacoustique, infra-acoustique, ultracoustique. — V. aussi Acousto-optique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acoustique — Source sonore omni directionnelle dans une chambre anéchoïque (Czech Technical Univerzity, Prague) …   Wikipédia en Français

  • ACOUSTIQUE — s. f. Science qui traite des sons et de leurs diverses qualités. Traité d acoustique. ACOUSTIQUE, est aussi adjectif des deux genres, et se dit De ce qui sert à produire, à modifier, ou à percevoir les sons. Instrument acoustique. Voûte… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ACOUSTIQUE — adj. des deux genres Qui sert à modifier ou à percevoir les sons. Instrument acoustique. Voûte acoustique. Cornet acoustique. En termes d’Anatomie, Conduit acoustique. Nerf acoustique. Il s’emploie aussi comme nom féminin et désigne la Science… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • acoustique — (a kou sti k ) 1°   Adj. Quisert à produire ou à modifier les sons. Cornet acoustique. 2°   Terme d anatomie. Qui sert à l ouïe. Nerf acoustique. 3°   S. f. Partie de la physique qui traite des lois suivant lesquelles le son se produit et se… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • acoustique — acoustics англ. [эку/стикс] acoustique фр. [акусти/к] acustica ит. [аку/стика] акустика …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • acoustique — akustika statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. acoustics vok. Akustik, f rus. акустика, f pranc. acoustique, f …   Automatikos terminų žodynas

  • acoustique — akustika statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. acoustics vok. Akustik, f rus. акустика, f pranc. acoustique, f …   Fizikos terminų žodynas

  • acoustique — См. acùstico …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • ACOUSTIQUE - Propagation et production des sons — 1. Historique L’intérêt porté par l’homme aux phénomènes sonores remonte à la nuit des temps, mais cet intérêt ne fut pas dès l’origine d’ordre scientifique. Les premières recherches concernant les phénomènes sonores datent du VIe siècle avant… …   Encyclopédie Universelle

  • Acoustique Architecturale — L acoustique architecturale est le domaine scientifique et technologique qui vise à comprendre et maîtriser la qualité sonore des bâtiments. L application privilégiée de l acoustique architecturale est bien entendue la construction des salles de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.